Le point de vue de la Cfdt

Les élus CFDT constatent que les évolutions salariales 2015 sont les plus basses jamais proposées par la direction depuis 10 ans et s’indignent du cadrage imposé par l’UDSG qui ne tient pas compte des performances des différentes entités du Groupe.

Pour Groupama Loire Bretagne, la question se pose de savoir si ses salariés sont les travailleurs pauvres du Groupe ? Comment expliquer que sur 2 600 salariés au SMF du pôle  mutualiste/17 000  collaborateurs (15,29%)  il  y  en  ait  453 à  GLB  pour  2 105 salariés (21,52%) ?

Des collaborateurs qui ont du mal à boucler leurs fins de mois avec à peine 1 300 € net mensuels, de plus en plus de travailleurs précaires qui passent de CDD en CDD, des conditions de travail qui se dégradent… Les élus CFDT peinent à savoir où se situe le mieux disant social mutualiste !

La Négociation Annuelle Obligatoire ne peut se résumer à un jeu de pocker menteur…..

Ce que nous dit la Direction …..

Ce que répond la Cfdt……

Défense des salariés

La défense des adhérent(e)s

La CFDT apporte aide et conseils à ses adhérent(e)s, elle s’est dotée d’un outil spécifique : la CNAS, Caisse Nationale d’Action Syndicale, alimentée par 8,6% des cotisations.
Pour bénéficier des services de la CNAS, il faut être adhérent(e) depuis au moins 6 mois à la date du fait générateur.

Le Droit Syndical
La CFDT défend  ses élu(e)s et adhérent(e)s dans le cadre de l’exercice du droit syndical, aussi bien en plainte (délit d’entrave par exemple) qu’en défense (assignation au Tribunal par une direction). Le dossier est instruit par le responsable juridique du syndicat. Après accord, le syndicat prend en charge les frais de justice et d’avocat.

Le Droit du Travail
L’adhérent(e) CFDT ayant un conflit dans le cadre du droit du travail (licenciement abusif par exemple) est soutenu(e) par son syndicat. Le dossier est instruit par le syndicat. Après accord, un défenseur Syndical est désigné pour monter le dossier et le plaider devant le conseil des Prud’hommes.

L’Assurance “Vie Professionnelle”
Depuis le 1er janvier 2000, tout adhérent(e) CFDT ayant au moins 6 mois de cotisation bénéficie d’une assistance juridique pour être défendu devant une juridiction  pénale, civile ou administrative en cas de mise en cause personnelle dans le cadre de son activité professionnelle. Il s’agit de la responsabilité personnelle de l’adhérent(e) “engagée pour faute, erreur, négligence ou omission causée dans l’exercice de ses fonctions ou à l’occasion de celles-ci”. Sont exclus de cette garantie les différends ou les litiges consécutifs à une faute intentionnelle, à un acte de la vie privée ou une malversation.

L’Assurance “Vie Syndicale”
Pour les militant(e)s exerçant leur activité syndicale en dehors de leur entreprise, un contrat d’assurance est souscrit pour les risques physiques.

La Caisse Grève
La CFDT est la seule organisation syndicale française à mettre une caisse de grève à la disposition de ses adhérent(e)s. A partir du 3ème jour de grève, la CNAS verse une indemnité de 16 € par jour.

Un syndicat, ça sert à quoi ?

Sans syndicat :

  • Pas de contre-pouvoir dans l’entreprise,
  • Pas de négociation sur les salaires, la formation, les accords d’entreprise, le temps partiel, la prévoyance groupe…
  • Pas de défense de droits acquis comme les 35 H, les accords sur le temps de travail…400_300 789temps-partiel

La CFDT s’impose dans l’entreprise pour :

  • Maintenir et développer l’emploi sur les sites ;
  • Faire évoluer les rémunérations notamment pour les plus bas salaires ;
  • Partager plus équitablement les fruits du travail des salarié(e)s à travers l’intéressement, l’épargne salariale, un système de prévoyance solidaire et collectif…
  • Pour améliorer les conditions de travail ;
  • Permettre le développement et la reconnaissance de vos compétences ;
  • Lutter contre les pressions abusives, le stress, le harcèlement ;
  • Préserver la santé et la qualité de vie au travail ;
  • Aider les salariés à mieux concilier vie professionnelle et vie personnelle,
  • Promouvoir et favoriser la formation tout au long de la vie par le biais du CIF (Congés Individuel de Formation) et du DIF (Droit Individuel à la Formation) ;
  • Proposer toutes solutions pour éviter les licenciements tant collectifs qu’individuels ;
  • Aider et assister les salarié(e)s dans les conseils de discipline et éventuellement lors de procédures devant les juridictions.

La CFDT s’impose au plan national pour :

  • L’égalité professionnelle entre les hommes et les femmes ;
  • Pour une complémentaire santé et un droit à la prévoyance pour tous ;
  • Pour l’insertion et l’intégration de salariés handicapés ;
  • Pour faire reculer le chômage ;
  • Pour lutter contre toutes les formes de travail précaire ;
  • Pour dénoncer les pressions qui remettent en cause les 35 heures ;
  • Pour faire reconnaître la pénibilité de certains métiers et le droit à la retraite avant 60 ans pour les salariés ayant commencé très jeunes.

Rôles des instances

Comité d’Entreprise (CE)
Le Comité d’Entreprise est informé et consulté sur les questions intéressant l’organisation, la gestion et la marche générale de l’entreprise et, notamment, sur les mesures de nature à affecter le volume ou la structure des effectifs, la durée du travail, les conditions d’emploi, de travail et de formation professionnelle du personnel.

Le Comité d’Entreprise assure la gestion des activités sociales et culturelles de l’entreprise.

Délégués du Personnel (DP)
Les Délégués du Personnel ont pour mission de présenter aux employeurs toutes les réclamations individuelles ou collectives relatives aux salaires, à l’application du code du travail et des autres lois et règlements concernant la protection sociale,  ainsi que des conventions et accords collectifs du travail applicables dans l’entreprise.

Comité d’Hygiène, de Sécurité et des Conditions de Travail (CHSCT)
Le CHSCT a pour mission de contribuer à la protection de la santé physique et mentale et à la sécurité des salariés avec notamment l’analyse des circonstances de tous les accidents du travail et maladies professionnelles. La mission CHSCT concerne également l’amélioration des conditions de travail. Il peut proposer des actions de prévention et est consulté pour tout projet touchant aux conditions de travail.

Délégués Syndicaux (DS)
Le Délégué Syndical a un rôle essentiel : la négociation. Le DS est désigné par le syndicat pour le représenter auprès de l’employeur. Comme son nom l’indique, il reçoit délégation pour signer au nom de la CFDT les accords d’entreprise. Le DS est aussi l’expression du collectif des syndiqués de l’entreprise.

Représentant Syndical (RS)
Le Représentant Syndical auprès du CE n’est pas un élu. Il est désigné par le syndicat pour le représenter au sein du CE. Le RS n’a pas le droit de vote mais il a le droit de parole ! La désignation d’un RS peut être faite à n’importe quel moment par le syndicat. C’est parfois la première fonction exercée pour développer le syndicat dans l’entreprise.

Administrateur Salarié
Élu(e) au Conseil d’administration par les collaborateurs de Groupama Loire Bretagne. Il informe le Comité d’Entreprise des sujets abordés lors des Conseils d’administration.

Administrateur CCPMA
Participe aux réunions régionales organisées par la CCPMA Prévoyance et informe les salariés des changements intervenants.

 

Pourquoi la Cfdt ?

 Une  volonté réelle de négocier

  • Opposée à la politique du « tout ou rien », la CFDT analyse et négocie chaque dossier  avec les patrons et les gouvernements, de droite comme de gauche, en toute indépendance ;
  • Progresse par étapes sans jamais renoncer à ses objectifs ;
  • À la CFDT : on s’informe, on s’engage, on agit, on négocie et on obtient des résultats !

La CFDT dit ce qu’elle fait et fait ce qu’elle dit.

 Un syndicalisme d’adhérent(e)s

  • Démocratique : Au-delà des résultats électoraux, la CFDT informe et consulte ses  adhérent(e)s sur ses positions et sur les décisions à prendre :

1 adhérent(e) = 1 voix 

  • Diversifié : À Groupama Loire Bretagne, le nombre d’adhérent(e)s représente à tous les niveaux (réseau commercial, sites, siège, H/F, cadres ou non) une force sociale incontournable face à la direction;
  •  Indépendant : Les cotisations des adhérent(e)s permettent de garantir l’indépendance de la CFDT en matière de formation syndicale, d’assistance juridique et de fonctionnement.

Adhérent(e)s à GLB

Être syndiqué(e) FGA CFDT à Groupama Loire Bretagne

400_300 CFDT Candidate

c’est :

  • Rejoindre un syndicat majoritaire de 470 adhérent(e)s qui font confiance à leurs élu(e)s pour défendre leurs droits.
  • Être informé(e) régulièrement par le biais de publications mensuelles nationales.
  • Recevoir les informations syndicales de l’entreprise par le biais d’un « Flash adhérent », de publications ponctuelles.
  • Pouvoir participer aux réunions d’adhérent(e)s tous les trimestres pour être informé(e), débattre, échanger et être consulté(e) sur les décisions à prendre. (Ces réunions sont considérées comme du temps de travail).
  • Être assuré(e) d’être défendu(e) tant collectivement qu’individuellement.